les travaux de menuisier les travaux de menuisier - principal les travaux de menuisier - une principale page la menuiserie - principal les travaux de menuisier - une principale page du site les travaux de menuisier
au menuisier commençant les travaux de menuisier - une principale page au menuisier commençant - principal

la Cautérisation

Il y a Isolément parmi de divers moyens de la finition une cautérisation par le feu et les acides, beaucoup répandu à la production de village de meubles, la fabrication des jouets d'enfant, les coffrets, les cadres pour les tableaux, les produits de souvenirs.

À la cautérisation, le bois change la couleur sous l'effet de la température élevée - de la couleur jaune clair à couleur brune, presque noir. Avec le temps la coloration ne change pas, se garde très longtemps, les siècles. .

On Sait quelques moyens du changement de la couleur du bois par voie de sa chauffe. Parmi eux tel peu connu et rarement appliqué, comme le flambage de l'arbre dans le sable chaud. Mais il est très simple. Dans la banque avec le sable de rivière chauffé baissent la plaque en bois, le morceau, subissent le segment rond de l'arbre et l'heure fixée dans le sable. À la température de 120 jusqu'à 200 ° le bois commence à s'assombrir, acquérir la coloration brun jaune. Cependant puisque les moyennes couches inférieures et du sable se refroidissent plus lentement, que supérieur et extrême, la surface de l'arbre se colore inégalement.

Reçoivent ainsi les morceaux du bois ayant la coloration, passant harmonieusement des plus clair vers les tons les plus sombres. Un tel document est utilisé pour l'incrustation, ainsi que pour la fabrication des détails séparés des objets. .

Les moyens assez largement répandus auparavant de la cautérisation par le feu ouvert et les acides appliquent maintenant rarement. Le premier en conséquence du danger d'incendie, mais deuxième parce qu'il faut avoir affaire à l'acide sulfurique solide, l'appel imprudent avec qui peut amener aux brûlures des mains.

Le plus répandu et accessible est le moyen pirografii que dans la traduction signifie le dessin par le feu. Ce moyen est appliqué dans la production des meubles d'enfant et tressés, des jouets et d'autres objets et consiste en ce qu'à la surface du bois par l'attouchement facile vers elle par l'aiguille chauffée ou le fil brûlent le dessin fait par le crayon.

Pour la cautérisation l'appareil spécial - elektrovyzhigatel' est nécessaire. On peut le faire le plus. Il Faudra également petit transformateur baissant l'effort avec 120-220 jusqu'à 2-3Вт, qui est connecté au réseau électrique ordinaire. Dans la vente se trouvent elektrovyzhi-gateli, approvisionné en l'installation de transformateur. .

Pour fabriquer l'appareil, il faut prendre la planchette de la longueur 100 mm, par section 25 X 12 mm et le ciseau découper dans elle deux rainures longitudinales pour les conducteurs de l'électricité (fig. 37). Dans ces rainures sur les vis à bois courtes ou les vis deux disques de laiton de la longueur selon 30-40 mm, l'épaisseur affermissent pas moins 1,5 mm. Leur adjoignent deux électrofils mous avec teplostojkoj par l'isolation. Aux fins se produisant des disques percent les orifices pour les boulons avec les écrous, au moyen de qui tient ferme replié en forme du noeud nihromovaja le fil, de qui font la spirale pour les appareils électriques de vie chauffants. On peut prendre les disques et les boulons de l'interrupteur inapte et la prise enfichable.

l'Appareil pour la cautérisation

l'Appareil pour la cautérisation

De nihromnoj du fil de la différente longueur et le diamètre il vaut mieux stocker quelques noeuds pour que par la voie expérimentée choisir pour l'effort de sortie se trouvant sur le transformateur le noeud plus convenant elle doit devenir rouge pas plus que pour 30сек. Après la mise en circuit, mais pendant 2-3 mines ne pas être trop chaud jusqu'à la couleur pepel'no-blanche et ne pas brûler.

Les électroconducteurs Montés dans la forme ferment par le couvercle de la feuille de placage. Remettre à neuf de la forme par la cire, par la peinture ou le vernis on ne peut pas. Il faut accomplir particulièrement soigneusement les liaisons des disques avec les fils et le fil. Les places des liaisons faut préalablement zachistit' par la lime ou la peau et étroitement envelopper les vis et les écrous. Dans le cas contraire les liaisons se chaufferont. Sous les disques dans la forme il est bon de mettre les morceaux du mica. .

Pour la cautérisation est utile le bois non résineux de n'importe quelles races de l'arbre, mais le dessin plus savoureux réussit sur les surfaces claires. Les meilleures races de l'arbre pour la cautérisation est un tilleul, l'aune, le peuplier. Est tout à fait utile n'importe quelle feuille de placage, de bouleau ou de hêtre.

Travaillent elektrovyzhigatelem, comme par le crayon. Quand le bout plié sous l'angle du noeud sera chauffé, par lui passent selon le contour du dessin sur lui-même, en concernant un peu la surface du bois. La forme inclinent sous le même angle, comme à la lettre le crayon. La largeur de la ligne brûlée peut être diverse, cela dépend de celui-là, sous quel angle on incline le plan du noeud par rapport au plan du stockage. Au premier attouchement vers l'arbre le noeud s'assombrit un peu, en se refroidissant. Mais se trouve la soulever, comme l'incandescence se rétablit. Selon la trace laissée on peut définir le degré nécessaire de la pression du fil chauffé et le temps continu "Ёшёютрэш ". On peut répéter le passage selon le même contour pour faire les lignes plus sombre, mais il ne faut jamais admettre de la carburation du bois, cela gâte l'extérieur du dessin. Par l'appareil on peut faire le fond de points. Plus les points brûlés à la surface du fond, seront plus sombres par celui-ci avoir l'air. .

Le Moyen de la cautérisation on peut remettre à neuf du cendrier, la raison de qui en bois, mais à titre de la coupe on utilise la formation de champignon du tronc de l'arbre (trutovik) ou la coquille maritime.

Le champignon Retiré de l'arbre lui-même a dans la plupart des cas la coupe de la forme ovale, qu'il ne faut pas approfondir et aligner par le couteau. Mais il faut la couvrir de la feuille de l'étain battu sur le verre liquide (la colle de silicate).

Frais trutovik on peut un peu sécher, mais il n'y a pas de nécessité de nettoyer par son couteau, comme nettoient les champignons ordinaires. Les bords et les murs ayant d'habitude en dehors la couleur grise-brune, faut bien proolifit' et vernir. Alors le dessèchement ultérieur du champignon s'attardera pour quelques années.

Le Support (raison) chantournent du morceau d'arbre, ses montants dépendent de la valeur trutovika (plus souvent les montants seront tels : 110x100x30 mm). La raison par dessus et selon les bords recouvrent de l'interligne de bouleau ou de hêtre, la feuille de placage fine décorative pour la cautérisation est inapte. S'il n'y a pas d'interligne, on peut se passer kleenoj de la feuille de placage avec la surface assez de propre faciale.

Pour le renforcement trutovika dans le support coupent un petit approfondissement correspondant à sa forme. Collent le champignon par le verre liquide ou quelque mastic, mais seulement après que le support sera orné de l'ornement et est vernie. Sur la semelle on peut coller le morceau de flanelle ou un autre document pour que par le cendrier ne pas égratigner la surface polie de l'objet, sur laquelle elle se trouvera.

Après la préparation correspondante des surfaces du support sur eux brûlent le dessin. Par exemple, sur les limites latérales - les contours des couches d'un an du bois, mais sur les plans - le dessin de la cigarette brûlant.

  • la gravure sur bois Plate
  • la gravure sur bois Ajourée
  • la gravure sur bois En relief et sculpturale
  • la Gravure
  • l'Incrustation
  • la Cautérisation
  • Vypilivanie